La conservation préventive : dépoussiérage de la salle des archives sonores

C’est dans la chaleur du 4e étage de la faculté Victor-Ségalen, début juillet 2023, qu’ont démarré les opérations de dépoussiérage de la salle des archives sonores de la bibliothèque Yves-Le Gallo. 

Cette salle de conservation regroupe à la fois la bibliothèque Francis Even, donnée à la création du laboratoire, une collection d’ouvrages anciens acquise au fil des ans mais également les archives sonores, composées de supports divers allant du cylindre phonographique au CD.

Ces documents sont évidemment fragiles, la salle est en permanence plongée dans l’obscurité, et nous nous assurons qu’elle garde au fil des saisons des conditions thermo-hygrométriques adaptées afin d’éviter tout risque de dégradations majeures. Comme il est difficile de stopper une invasion de moisissures par exemple, l’important est d’éviter de laisser s’installer des conditions propices à leur développement.

Pour cela, un dépoussiérage soigneux et régulier des ouvrages est nécessaire, avec des outils adaptés au travail minutieux et délicat que cela représente : le CRBC a fait l’acquisition en 2023 d’un aspirateur équipé d’un variateur de puissance et de brosses de tailles diverses.

C’est donc sur ces réflexions professionnelles que nous avons démarré en juillet le dépoussiérage des 75 mètres linéaires d’ouvrages contenus dans la salle, à une période de moindre fréquentation de la bibliothèque et même de fermeture estivale, afin à la fois de préserver les lecteurs du bruit constant de l’aspirateur mais également pour éviter d’interdire une salle complète à la consultation pendant plusieurs semaines.

Un à un, nous avons donc sortis les livres des rayons, passé un coup de chiffon doux sur les plats des couvertures et les dos, aspiré les tranches, parfois l’intérieur des gardes, et surtout nous avons vérifié qu’aucun objet pouvant dégrader les papiers n’avait été oublié à l’intérieur. Marque-page, post-it, couvertures plastiques et scotch, agrafes, les découvertes ont malheureusement été nombreuses, et tout a été enlevé. Le plastique et les colles sont les pires ennemis du conservateur ! Seul du papier au PH neutre est utilisé pour les cotations ou pour envelopper les ouvrages les plus abîmés. Les étagères n’ont pas non plus été oubliées, tout a été aspiré.

Le rangement des ouvrages est également un point essentiel dans les bonnes pratiques de conservation : il est important de laisser un peu de place entre les livres, pour que les reliures puissent respirer et pour que la manipulation soit facilitée afin d’éviter toute déchirure des cuirs, ou des coiffes qui peuvent facilement casser. Certains ouvrages ont également été enveloppés dans un ruban en coton afin de maintenir des dos décollés.

Du côté des archives sonores, nous avons uniquement dépoussiéré les surfaces, tout comme la collection d’affiches stockées dans cette salle que nous avons nettoyées à l’aide de pinceaux. Un travail de reconditionnement sera par ailleurs nécessaire dans les prochaines années.

L’opération s’est poursuivie fin août, jusqu’à la réouverture des espaces au public.

Ce dépoussiérage est essentiel dans le cadre des mesures de conservation préventive des ouvrages de la bibliothèque, tout particulièrement pour les ouvrages anciens et précieux, et il sera nécessaire de réitérer le processus sur les prochaines années. C’est une opération d’envergure, qui prend énormément de temps mais qu’il convient de ne pas négliger.

La prochaine opération sera vraisemblablement dans la salle Miorcec de Kerdanet, où les ouvrages, initialement conservés dans des conditions peu optimales, ont eu le temps désormais de s’acclimater à nos locaux depuis leur arrivée entre nos murs en 2022.

Marie-Alice Le Corvec, archiviste
et Morgane Le Coz, chargée de ressources documentaires



Citer ce billet
Morgane Le Coz (2023, 13 novembre). La conservation préventive : dépoussiérage de la salle des archives sonores. Bibliothèque Yves-Le-Gallo (CRBC). Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m64b

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.